Brand

Les Actus

14 novembre 2019

Odiora remporte le Trophée H’UP entrepreneur !

Odiora vient de remporter le Trophée H’UP entrepreneur dans la catégorie « Entrepreneur expérimenté » 2019. Ce Trophée récompense le parcours d’un entrepreneur en situation de handicap en activité depuis plus de 3 ans.
Il y a eu en tout 170 candidatures partout en France, 9 finalises ont été choisi par un jury d’exception.
« Cet événement est une belle leçon de résilience. Il prouve qu’une personne en situation de handicap peut être créatif pour entreprendre, se dépasser et réussir » Nathalie Birault, créatrice de Odiora.

Qu’est-ce que tu as ressenti lorsque tu as appris que vous avez gagné ?
« Forcément très émue et heureuse de recevoir ce prix ! Il m’a été remis par Benjamin Louis, Delphine GÉNY-STEPHANN !
C’est une belle reconnaissance du travail accompli depuis 3 ans ! Ce Prix est l’occasion pour moi de remercier mes clients, mes partenaires mais aussi mes mentors qui m’ont accompagné dans la transformation d’une petite idée en véritable entreprise sociale et solidaire. Ce Prix c’est pas moi mais nous !
Ce prix est aussi un moteur pour la suite, il m’encourage à continuer l’aventure entrepreneuriale que je trace pour changer le regard sur la surdité. Mon Objectif : Transformer les appareils auditifs en accessoire de mode aussi tendance qu’une paire de lunettes !
J’espère encourager de nombreuses personnes à oser entreprendre. »

Qu’elle est la prochaine étape ?

« La prochaine étape est de développer notre réseau de distribution chez les professionnels de l’audition, afin que nos bijoux soient accessibles pour nos client(e)s partout en France; nous sommes actuellement en discussions avec plusieurs chaînes de centres d’audition et fabricants. Nous terminons pour cela la mise en place de notre supply chain, dans un modèle social et solidaire, avec notamment l’assemblage final de nos bijoux réalisé par des personnes en situation de handicap.

Nous espérons que la reforme 100% Santé aura un effet positif et marqué sur le taux d’appareillage, qui par ricochet pourrait être bénéfique à Odiora.

Nous commençons également l’étude d’une ligne masculine!« 

Partage