Brand

Les Actus

3 juillet 2024

Rencontre avec Virginie Delplanque, Projet Check it Easy

 

  • Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours ? J’ai un Master Recherche en Sciences de l’Information et de la Communication. Les sciences cognitives et la manière dont les informations sont mémorisées m’ont toujours fascinée. Je suis également passionnée d’innovation et cette démarche d’innovation m’a invitée à m’expatrier 6 ans (3 ans à Londres, puis 3 ans à San Francisco) entre 2008 et 2014. A mon retour en France en 2014, j’ai intégré la French Tech Lyon St Etienne en tant que Déléguée Générale. Puis la Crise Covid m’a conduite à co-fonder Check it easy en juillet 2022.
  • Quel projet ? Dans un contexte de crise sanitaire, et plus globalement de permacrise, avec mes associés et co-fondateurs Professeur Jean-Michel Constantin et Xavier Delplanque nous avons créé la société à mission Check it easy avec comme objectif de sauver plus de vies. Comment ? En optimisant la formation à l’urgence et aux procédures à risque. Notre enjeu est double : 1) Former PLUS de collaborateurs. 2) former MIEUX aux procédures de prévention, secourisme, urgence. Nos deux objectifs : 1) Passer de 40% de français.e.s formé.e.s aux gestes qui sauvent en 2024 à 80% à horizon 2028. 2) Passer de 90% d’oubli 1 mois après une formation à 80% de mémorisation 1 mois après une formation. Cela passe par une formation continue, par micro-touches, qui est ludique tout en garantissant une très grande qualité de contenus. Au délà de la formation, l’enjeu est de savoir passer à l’action. Le triptyque pédagogique unique de Check it easy favorise le passage à l’acte grâce aux checklists et à la traçabilité.
  • Pourquoi le faites-vous ? En France, seulement 40% des citoyens sont formés aux gestes qui sauvent. C’est deux fois moins que dans d’autres pays Européens (Allemagne ou Scandinavie, par exemple). Sur les 40% de formés, seulement 15% se disent « aptent » à secourir une personne en cas d’urgence. Donc au total, moins de 6% de la population française (seulement 4 millions) sait secourir autrui. C’est beaucoup trop faible. Dans l’univers professionnel, cela conduit à recenser 600 000 accidents graves au travail chaque année en France, et 2 morts par jour. Ce n’est pas acceptable. Les employeurs peuvent et doivent contribuer à inverser la tendance. C’est à eux que nous nous adressons en priorité. Former tous ses collaborateurs au secourisme et aux actes de prévention / sécurité / hygiène est un acte responsable et engagé. C’est du bon sens !
  • Pourquoi vous faire accompagner par Emergences ? Nous venons du monde hospitalier (Anesthésie-Réanimation). Aujourd’hui, grâce à notre Intelligence Artificielle générative (que Xavier a entraînée pendant 2 ans avec des corpus d’Anesthésie-Réanimation), nous savons adresser tous les contenus de secourisme, urgences, qualité, hygiène, sécurité. C’est vraiment formidable. Le challenge, c’est qu’aujourd’hui la seule personne à temps plein sur le projet (malgré une task force de 17 membres actifs au total). L’enjeu est de s’assurer que le business model est solide, et de savoir prioriser les sectorielles à adresser (pour ne pas perdre en efficacité). Assurances-Mutuelles, secteur du BTP, industrie, monde hospitalier… le champ des possible est vaste. Mais il ne faut pas s’éparpiller. Aussi, pour être Personnalité Qualifiée à la fondation Emergences depuis plusieurs années, je sais que les valeurs de partage, solidarité, bienveillance et recherche d’impact positif animent au quotidien la Fondation. Elles nous animent aussi depuis le premier jour à Check it easy. Nous souhaitons nous faire accompagner par des structures et personnes qui ont le même ADN que nous. C’est un pré-requis ! Nous sommes donc ravis d’avoir été séléctionnés par la Fondation Emergences.
  • Quelles sont vos inspirations (personnes, lieux, activités…) ? Mon mari, mes enfants, ma famille et mes amis sont ma première source d’inspiration. Ensuite, j’ai eu la chance, notamment grâce à ma mission à la French Tech de faire des rencontres avec des personnes formidables (entrepreneurs, élus politiques, universitaires,…). Je ne souhaite nommer personne de peur d’oublier des personnes. Au delà de tout, ce qui m’inspire vraiment et qui m’anime, c’est l’intelligence collective. Mettre autour d’une table des acteurs aux expertises variées, poser une problématique, et trouver une ou des solutions pertinentes, qui émanent de ces regards croisés. Enfin, mes activités privliégiées sont celles qui me permettent de me ressourcer : d’une nature très dynamique, énergique et optimiste, j’ai tendance à être quelque peu… hyperactive 😅. Des activités comme le yoga, la marche ou encore le paddle m’aident à me recentrer.
  • Une phrase ou une citation qui vous décrit ? Je l’écris en anglais parce qu’elle émane de la culture anglosaxone que j’ai expérimentée pendant 6 ans et que j’ai rapportée en France : « There is no failure : only adventure. »