Brand

Les Actus

9 février 2021

Le parrainage par Pierre-Jean Augereau

Comment se passe le parrainage avec Appart & Sens ?

  • Concrètement après une 1ère réunion pour poser le cadre de l’accompagnement et les principaux enjeux pour Appart & Sens, je rencontre l’équipe dirigeante dont la fondatrice, 3 personnes, tous les mois ou tous les deux mois et entre ces réunions avec la fondatrice nous avons un point d’échange sur la situation, les actions mises en œuvre et les problématiques.
  • Chaque réunion est centrée pour l’essentiel sur un sujet prioritaire, par exemple : la gouvernance , le développement commercial, le pilotage de l’activité, … Elle fait l’objet d’un compte rendu et souvent d’une prise de note partagée en direct. Les sujets évoqués en réunion ont été identifiés et partagés au sein de l’équipe et pour ma part lors des points avec la fondatrice.
  • Le dispositif est très souple et simple de mise en œuvre. Si un sujet potentiel évoqué relève d’une « expertise technique » qui ne relève pas de mon ressort , il est fait appel au réseau des membres fondateurs pour apporter les éclairages et réponses nécessaires.

Qu’est-ce que le parrainage vous apporte ?

  • Le parrainage m’apporte principalement 2 choses :
    • Le plaisir de partager, d’interagir, en simplicité et transparence avec des porteurs de projets authentiques, ouverts, engagés, constructifs … ! Un régal !
    • La satisfaction de constater que le projet accompagné, Appart & Sens, avance , que  des actions partagées se concrétisent et produisent leurs effets ; que le projet gagne en dynamique et en maturité.
    • Le sentiment de contribuer, d’être utile, même modestement , à un projet qui fait sens de par la nature sociétale de sa vocation

 

Qu’est-ce que vous pensez avoir apporté ?

  • De la prise de recul et parfois une capacité à faire quelques petits « pas de côté » qui permettent au global de faire gagner un peu de sérénité à des porteurs de projets souvent assez seuls face à des enjeux de nature multiples et très vite, vu la taille et les contraintes économiques d’un projet en phase de développement, potentiellement vitaux.
  • Un regard neuf par rapport aux sujets évoqués. Le fait d’apporter ma vision , ou mon questionnement, avec un autre regard de dirigeant peut permettre d’imaginer des manières de faire ou des pratiques différentes.
  • De la sérénité de par l’écoute, la prise de recul permise et une capacité ainsi à faire poser parfois le « sac à dos » un peu lourd ou à l’alléger en pondérant plus « justement » les problèmes.
  • Un encouragement. Les porteurs de projets accompagnés ont bien sûr une solidité de convictions, de solides compétences pour conduire leur projet et une formidable énergie pour autant les embuches sont nombreuses, le contexte évidemment difficile et ce rôle de parrain , en interface avec les permanents de la Fondation pour solliciter des ressources complémentaires d’expertise, est aussi essentiel pour apporter un feedback et un encouragement pour les étapes suivantes !

– Pierre-Jean Augereau,

Directeur Général de BL Consultants

Parrain du projet Appart & Sens – 

A lire aussi


News

Nouvelle année, nouvelle identité, et pas que …

4 janvier 2021

Quelques explications autour de notre nouveau logo.
Au premier plan la chrysalide représente le cocon de bienveillance et d’accueil de l’accompagnement Emergences. Cocon qui permet l’émergence du papillon au second plan pour la nouvelle aventure, le nouveau voyage dans les sphères de l’entrepreneuriat et du développement de l’activité de nos porteurs de projets.
Enfin, les traits qui composent le cocon font référence au lien social créé par tous les membres de la Fondation, et au réseau fort que tisse cette grande communauté.


Non classé

Nouveau projet : Le domaine de l'aube

4 janvier 2021

Découvrez le tout nouveau projet entré en décembre 2020 dans la communauté Emergences : Le domaine de l’aube !

A travers cet article, Aurélie nous explique ses motivations, ses inspirations qui la pousse chaque jour à faire de son projet une réussite…

« Mon projet est de créer une maison de vie en soins palliatifs de vingt lits en région Auvergne-Rhône-Alpes, afin d’accueillir les patients dont l’état de santé ne permet plus un maintien à domicile ou qui nécessitent un séjour dans une unité spécialisée. »